Passer au contenu principal
La solitude brise votre cœur ; elle vous parle dans des tons tristes et communique certains des éléments suivants :
  • Je lutte seul(e) contre l’hypertension pulmonaire la plupart du temps.
  • Ma famille et mes amis ne comprennent pas ce que à quoi je fais face.
  • Je ne veux pas socialiser quand je me sens déprimé(e), triste et frustré(e) par ma maladie.
  • Il est difficile pour les autres de comprendre la profondeur du désespoir que je ressens parfois.
  • À quoi bon tenter de communiquer quand les autres me donnent juste des conseils. Il est clair qu’ils ne comprennent pas ma maladie.
La solitude est convaincante, pour elle, c’est tout ou rien : elle veut vous isoler afin qu’elle puisse s’intensifier. La solitude sait qu’elle peut devenir si intense que vous pouvez sentir votre âme être dévorée par elle. Le plus isolé(e) vous vous sentez, le plus la dépression peut vous saisir.
 
En résumé, la solitude nous donne un choix : nous pouvons céder et écouter sa voix, nous isoler plus, parler moins, voir notre monde rétrécir et puis diminuer de plus en plus, et continuer à nous rappeler à quel point nous sommes seul ou nous pouvons progressivement résister à ses manières rusées. Il est difficile de résister, mais nous pouvons commencer petit à petit et partir de là.
 
Les étapes pour combattre le sentiment de solitude peuvent inclure certains des éléments suivants :
  • Je vais communiquer avec la communauté d’HTP et leur faire savoir comment je me sens seule parfois.
  • Je vais essayer de fréquenter des lieux publics (comme la bibliothèque ou un café) juste pour être dans la présence d’autres personnes.
  • Quand je souffre, je vais écrire une liste des personnes importantes dans ma vie et me souvenir de leurs actes de bonté.
  • Je vais penser à une petite chose que je peux faire pour quelqu’un d’autre comme moyen de réduire mon sentiment de solitude.
  • Je vais écrire mes sentiments dans un journal pour que je libère ces sentiments et ne pas me concentrer sur eux.
  • Je vais écrire une liste des activités sociales que je peux faire quand je me sens seul(e) et me concentrer à accomplir une de ces activités dans les deux prochains jours.     
La solitude est bien consciente que, plus vous accomplissez d’actions pour combattre le sentiment de solitude, plus il est probable que vous diminuiez son intensité. Les sentiments difficiles comme la solitude sont un peu comme les grosses vagues qui arrivent sur le rivage. Quand elles arrivent au bord de notre âme, elles se brisent et semblent souvent écrasantes. Cependant, si nous continuons notre programme afin de prendre soin de nous-même et mettons en œuvre des mesures qui rassemble nos ressources intérieures, ces sentiments commenceront à reculer peu à peu jusqu’à ce que finalement ils nous quittent pendant un certain temps. Les sentiments comme la solitude agissent comme des références qui nous laissent savoir que nous avons des besoins qui ne sont pas satisfaits et qu’il est sage d’y remédier à un stade précoce, avant que ceux-ci ne prennent les proportions d’un tsunami.