Passer au contenu principal

En recrutement

Population:
HTAP
Date de début :
Novembre 2017
Date de fin :
Juillet 2022
Phase :
III
Établissement :
Actelion
Résumé De l’étude
  • Cette étude prospective, multicentrique, ouverte, randomisée, contrôlée, à groupes parallèles, séquentielle par groupe et événementielle de Phase 3 vise à évaluer l’efficacité, l’innocuité et la pharmacocinétique du macitentan chez l’enfant.
Population:
HTAP
Date de début :
Avril 2016
Date de fin :
Décembre 2019
Phase :
IV
Établissement :
Université de Calgary et Bayer
Résumé De l’étude
  • Cette étude prospective, multicentrique, ouverte et exploratoire suit des participants pendant une période d’un an. Le traitement débute à l’amorce de l’ambrisentan et du riociguat et continue pendant 12 mois. Les participants visitent la clinique au 4e et au 12e mois. Les évaluations incluent un cathétérisme cardiaque droit, un test de marche de 6 minutes, un IRM cardiaque, des questionnaires et la mesure du taux de nt-Pro-BNP.

     
Population:
HTAP
Date de début :
Octobre 2018
Date de fin :
Décembre 2019
Phase :
Phase I Préliminaire
Établissement :
Université Laval
Résumé De l’étude
  • L’étude a pour principaux objectifs de confirmer la faisabilité et d’appuyer l’innocuité de l’utilisation d’olaparib chez des personnes atteintes d’HTAP, et de préciser la taille de l’échantillon de l’essai clinique de Phase 1B à venir. On évaluera par conséquent la faisabilité du phénotypage complet proposé pour l’essai de phase 1B, de même que les effets indésirables et les indices d’efficacité. Nous espérons étendre à des essais cliniques de phase préliminaire nos observations précliniques sur le rôle des dommages à l’ADN et de l’inhibition des poly(ADP-ribose) polymérases (PARP) comme thérapie pour l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP), une maladie dévastatrice. Nos preuves solides et celles d’autres chercheurs démontrent que des dommages à l’ADN contribuent à la progression de l’HTAP et que l’inhibition de la PARP1 peut renverser la maladie dans plusieurs modèles animaux.
Population:
HTAP
Date de début :
Novembre 2011
Date de fin :
Février 2020
Phase :

Établissement :
Université Duke
Résumé De l’étude
  • Des médicaments sous-étudiés seront administrés à des enfants conformément aux normes de soins prescrites par leurs médecins traitants, et la période d’administration du médicament impliquera uniquement la collecte d’échantillons biologiques. Au total, approximativement 7 000 enfants de moins de 21 ans qui reçoivent ces médicaments en tant que normes de soins seront enrôlés et suivis pour un maximum de 90 jours. Cette étude a pour but de caractériser la pharmacocinétique de médicaments sous-étudiés pour lesquels on manque de recommandations de dosage et de données spécifiques sur l’innocuité. Ce protocole n’inclura pas la prescription de médicaments aux enfants. Mettant à profit les interventions réalisées dans le cadre des soins médicaux de routine (p. ex., prises de sang), cette étude permettra de mieux comprendre l’exposition aux médicaments chez les enfants qui les reçoivent conformément aux normes de soins. Les données recueillies dans le cadre de cette initiative fourniront également de précieuses informations sur la pharmacocinétique et le dosage des médicaments dans divers groupes d’âge pédiatriques et dans des populations pédiatriques spécifiques (p. ex., obésité).
Population:
PAH
Date de début :
Août 2018
Date de fin :
Décembre 2021
Phase :
III
Établissement :
United Therapeutics
Résumé De l’étude
  • L’étude ROR-PH-301, RÉSULTATS AVANCÉS, vise à évaluer l’efficacité et l’innocuité du ralinepag lorsqu’ajouté à la norme de soins pour l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) ou à un traitement de fond spécifique à l’HTAP chez des sujets atteints d’HTAP de Groupe 1 de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).
Population:
HTPP
Date de début :
5 Août 2013
Date de fin :
31 Décembre 2018
Phase :
III
Établissement :
Pfizer
Résumé De l’étude
  • Nouveau-nés atteints d’hypertension pulmonaire persistante du nouveau-né (HTPPN) ou d’insuffisance respiratoire hypoxique et à risque d’HTPPN.

    Cette étude évaluera si le sildénafil en IV peut réduire la durée du traitement d’oxyde nitrique inhalé de même que le taux d’échec des traitements actuels contre l’hypertension pulmonaire persistante du nouveau-né.

Population:
HTAP
Date de début :
Mai 2012
Date de fin :
Mai 2021
Phase :
III
Établissement :
United Therapeutics
Résumé De l’étude
  • Cette étude internationale, multicentrique et ouverte offre le tréprostinil oral (UT-15C) à des sujets admissibles atteints d’hypertension artérielle pulmonaire ayant terminé l’étude TDE-PH-310. Elle vise à évaluer l’innocuité à long terme d’UT-15C et les effets du traitement d’UT-15C à long terme sur la capacité d’exercice.
Population:
HYPERTENSION ARTÉRIELLE PULMONAIRE ASSOCIÉE À LA MALADIE DU TISSU CONJONCTIF
Date de début :
Octobre 2016
Date de fin :
Mai 2020
Phase :
III
Établissement :
Reata Pharmaceuticals, Inc.
Résumé De l’étude
  • Cette étude évalue l’innocuité et l’efficacité du bardoxolone méthyle par rapport au placebo chez des personnes atteintes d’hypertension artérielle pulmonaire associée à la maladie du tissu conjonctif, afin de déterminer l’amplitude de la dose recommandée et de mesurer la variation entre la valeur de référence de la distance de marche en six minutes et la valeur après 24 semaines de participation.

Population:
HPTEC
Date de début :
25 Décembre 2018
Date de fin :
Novembre 2019
Phase :

Établissement :
UNIVERSITÉ QUEEN’S
Résumé De l’étude
  • Les sujets incluront 20 personnes atteintes d’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (HPTEC) cliniquement stable recrutées auprès des cliniques externes en hypertension pulmonaire de l’Hôpital Hôtel Dieu de Kingston, Ontario.

    L’embolie pulmonaire (caillots bloquant les vaisseaux sanguins des poumons) est une affection clinique courante qui doit être traitée à l’aide d’anticoagulants. Chez la plupart des personnes atteintes, le rétablissement est complet. Toutefois, une faible proportion développe des complications (pression artérielle élevée dans la circulation pulmonaire, c.-à-d. hypertension pulmonaire). L’essoufflement persistant à l’activité, un symptôme répandu dans cette situation, conduit à une capacité réduite d’activité physique quotidienne. Les causes de cet essoufflement lié à l’activité ne sont pas encore clairement établies et constituent la principale question de l’étude proposée. À l’aide d’une nouvelle technologie sophistiquée, les chercheurs détermineront les causes sous-jacentes de la difficulté respiratoire perçue. On mettra à l’épreuve l’idée selon laquelle l’essoufflement résulte principalement de la pulsion accrue de respirer venant des centres de commande du cerveau. On examinera la pulsion de respirer en mesurant l’activité électrique entre le cerveau et le muscle principal de la respiration – le diaphragme. Les chercheurs verront si la pulsion accrue de respirer est due à une accumulation de dioxyde de carbone dans le sang, résultant d’une mauvaise perfusion sanguine causée par la présence de caillots dans la région pulmonaire. Ils examineront également si la faiblesse et la fatigue des muscles respiratoires résultant d’une forte demande respiratoire contribuent à l’essoufflement chez des personnes qui présentent des caillots sanguins aux poumons. Avec ces informations, il est à espérer que de meilleures options de traitement seront mises au point pour soulager ce symptôme affligeant.

Population:
Personnes atteintes d’hypertension pulmonaire (htp) ayant déjà participé à des essais cliniques cont
Date de début :
18 Avril 2017
Date de fin :
Décembre 2021
Phase :
III
Établissement :
Reata Pharmaceuticals, Inc.
Résumé De l’étude
  • Cette étude d’accès élargi évaluera l’innocuité et la tolérabilité à long terme du bardoxolone méthyle chez des personnes atteintes d’hypertension pulmonaire (HTP) admissibles ayant déjà participé à des essais cliniques contrôlés du bardoxolone méthyle.
Population:
Individus se présentant pour un cathétérisme cardiaque et sujets témoins en santé se présentant pour
Date de début :
20 Juin 2018
Date de fin :
Décembre 2019
Phase :

Établissement :
The Hospital for Sick Children
Résumé De l’étude
  • Cette étude vise à vérifier si la protéine inflammatoire HMGB1 (« high mobility group box 1 ») et d’autres médiateurs inflammatoires sont élevés chez des sujets pédiatriques atteints de cardiopathie congénitale (CPC) et d’hypertension pulmonaire, comparativement à ceux atteints de CPC seulement ou à des sujets témoins en santé.
     
Population:
HTPP
Date de début :
Octobre 2014
Date de fin :
Décembre 2018
Phase :

Établissement :
University of Colorado, Denver
Résumé De l’étude
  • En invitant des sujets à participer à cette étude pour recueillir des données sur un grand nombre d’enfants en hypertension pulmonaire au fil du temps, les chercheurs espèrent améliorer la compréhension du processus de la maladie et ouvrir la voie à de meilleurs traitements. Les chercheurs croient que l’hypertension pulmonaire chez l’enfant est différente de celle chez l’adulte; l’étude nous aidera à comprendre ces différences.
     
Population:
Hypertension artérielle pulmonaire (htap), en plus des traitements conventionnels
Date de début :
28 Septembre 2017
Date de fin :
1 Octobre 2020
Phase :
II
Établissement :
Northern Therapeutics
Résumé De l’étude
  • L’essai clinique SAPPHIRE vise à évaluer l’efficacité et l’innocuité de doses mensuelles répétées d’EPC autologues transfectées avec de l’eNOS humaine (heNOS) chez des personnes atteintes d’HTAP symptomatique sévère qui reçoivent un traitement médical actuel ciblant l’HTAP.
Population:
HTPP
Date de début :
Août 2015
Date de fin :
Décembre 2021
Phase :

Établissement :
Association for Pediatric Pulmonary Hypertension
Résumé De l’étude
  • Le TOPP-2 est un registre international, non interventionnel et prospectif impliquant des enfants et des adolescents nouvellement diagnostiqués d’hypertension pulmonaire (HTP), qui vise à acquérir de nouvelles connaissances sur le cours de la maladie et les résultats à long terme de l’HTP pendant l’enfance.

     

Enrôlement sur invitation

Population:
HTAP
Date de début :
8 MAI 2017
Date de fin :
31 DÉCEMBRE 2018
Phase :
II
Établissement :
John Granton, University Health Network, Toronto
Résumé De l’étude
  • En dépit de progrès dans les traitements et d’améliorations correspondantes de la survie, les personnes atteintes d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) demeurent très symptomatiques. Dans une enquête auprès de 315 personnes atteintes d’HTAP, soixante-huit pour cent (68 %) avaient une dyspnée modérée ou sévère à l’effort et 40 % présentaient un déficit de qualité de vie important et cliniquement significatif. Les soins palliatifs sont de plus en plus étudiés pour atténuer les symptômes en maladie cardiovasculaire limitant l’espérance de vie. Dans le contexte de l’HTAP, leur déploiement est souvent reporté à la fin de vie. Les opioïdes sont une intervention courante en soins palliatifs; toutefois, leur efficacité et leur innocuité n’ont pas été évaluées pour le soulagement des symptômes de l’HTAP.
Population:
HTAPP
Date de début :
1 OCTOBRE 2012
Date de fin :
NOVEMBRE 2018
Phase :
II
Établissement :
University Health Network, Toronto
Résumé De l’étude
  • Les chercheurs proposent le tout premier essai clinique prospectif, randomisé, contrôlé et à double insu du traitement contre l’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) associée à une hypertension portale sous-jacente. Plus précisément, les chercheurs évalueront l’efficacité et l’innocuité potentielles du sildénafil (Revatio) dans le cadre d’une étude multicentrique à l’insu de 16 semaines. 
Population:
HTAP
Date de début :
JUIN 2019
Date de fin :
SEPTEMBRE 2024
Phase :
III
Établissement :
United Therapeutics
Résumé De l’étude
  • Cette étude de prolongation ouverte de Phase 3 vise à évaluer l’efficacité et l’innocuité à long terme du ralinepag chez des sujets atteints d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) de Groupe 1 de l’Organisation mondiale de la Santé (OMS).
     

Actif (pas en recrutement)

Population:
HYPERTENSION PULMONAIRE ASSOCIÉE À UNE DYSFONCTION SYSTOLIQUE VENTRICULAIRE GAUCHE
Date de début :
14 AVRIL 2010
Date de fin :
6 JUIN 2012
Phase :
II
Établissement :
Bayer
Résumé De l’étude
  • Cette étude a pour but d’évaluer si l’augmentation des doses orales de riociguat est sécuritaire et améliore le bien-être, les symptômes et les résultats des personnes atteintes d’hypertension pulmonaire associée à une dysfonction systolique ventriculaire gauche.
Population:
PERSONNES AYANT TERMINÉ 16 SEMAINES DE TRAITEMENT DANS LE CADRE DE L’ESSAI CLINIQUE À DOUBLE INSU CH
Date de début :
1 JUILLET 2009
Date de fin :
31 DÉCEMBRE 2018
Phase :

Établissement :
Bayer
Résumé De l’étude
  • Des sujets ayant terminé les 16 semaines de traitement de l’essai CHEST-1 (numéro d’étude : 11348) seront invités à participer à cette étude de prolongation à long terme de BAY63-2521. Cette étude à long terme vise à recueillir des données supplémentaires pour évaluer l’innocuité et la tolérabilité de BAY63-2521. Les sujets seront traités de manière ouverte à l’aide d’une dose optimale du médicament entre 0,5 mg et 2,5 mg tid.
Population:
HTAP
Date de début :
JUILLET 2012
Date de fin :
AVRIL 2017
Phase :
I ET II
Établissement :
ELI LILLY AND COMPANY
Résumé De l’étude
  • Cette étude a pour but de mesurer la quantité du médicament étudié présente dans le sang après l’administration d’une dose à des enfants atteints d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) et d’établir le dosage correct à des fins de recherche clinique ultérieure. 
Population:
HTAP
Date de début :
DÉCEMBRE 2009
Date de fin :
FÉVRIER 2021
Phase :
III
Établissement :
ACTELION
Résumé De l’étude
  • Cette étude de prolongation ouverte multicentrique à long terme et à groupe unique de Phase 3 vise à évaluer l’efficacité et la tolérabilité d’ACT-293987 chez des personnes atteintes d’HTAP ayant participé à l’étude à double insu AC-065A302 (GRIPHON).
Population:
HTAP
Date de début :
MAI 2006
Date de fin :
DÉCEMBRE 2020
Phase :
III
Établissement :
UNITED THERAPEUTICS
Résumé De l’étude
  • Cette étude fournit ou continue de fournir UT-15C SR (tréprostinil diéthanolamine) à des personnes atteintes d’hypertension artérielle pulmonaire admissibles ayant terminé les protocoles TDE-PH-202, TDE-PH-203, TDE-PH-205, TDE-PH-301, TDE-PH-302, TDE-PH-308 ou tout autre protocole clinique d’UT-15C SR auprès de sujets atteints d’HTAP. L’étude évalue l’innocuité à long terme d’UT-15C et l’effet du traitement continu d’UT-15C sur la capacité d’exercice après un an de traitement.
Population:
HTAP
Date de début :
AVRIL 2016
Date de fin :
DÉCEMBRE 2018
Phase :
III
Établissement :
Bellerophon Pulse Technologies
Résumé De l’étude
  • Phase 3, placebo controlled, double-blind, randomized clinical study to determine safety, tolerability, and efficacy of pulsed, inhaled nitric oxide (iNO) versus placebo in symptomatic subjects with pulmonary arterial hypertension (PAH). Part 1 and Part 2
Population:
HTAP
Date de début :
OCTOBRE 2008
Date de fin :
SEPTEMBRE 2021
Phase :
III
Établissement :
ACTELION
Résumé De l’étude
  • L’étude AC 055 303/SERAPHIN OL suivant l’étude AC 055 302/SERAPHIN aura pour objectif principal d’évaluer l’innocuité et la tolérabilité à long terme d’ACT 064992 chez des patients en HTAP symptomatique.
Population:
HTP DE GROUPE 3
Date de début :

Date de fin :

Phase :
IIb
Établissement :
HOFFMANN-LA ROCHE
Résumé De l’étude
  • Cette étude internationale de Phase IIb, randomisée, contrôlée par placebo et multicentrique évaluera l’efficacité, l’innocuité et la tolérabilité du sildénafil ou du placebo ajouté au traitement de pirfénidone (Esbriet) chez des participants en FPI avancée et à risque d’hypertension pulmonaire (HTP) de Groupe 3 recevant une dose stable de pirfénidone avec une tolérabilité démontrée. Les participants seront assignés de manière aléatoire à recevoir un traitement de sildénafil oral ou un placebo correspondant, pendant un an, tout en continuant leur régime de pirfénidone.
Population:
HTAP
Date de début :
MARS 2016
Date de fin :
DÉCEMBRE 2018
Phase :
III
Établissement :
BELLEROPHON PULSE TECHNOLOGIES
Résumé De l’étude
  • Cette étude ouverte et à long terme vise à évaluer l’innocuité de l’oxyde nitrique inhalé (iNO) chez des sujets atteints d’hypertension artérielle pulmonaire (HTAP) ayant participé à l’étude IK-7001-PAH-201 et à leur fournir un accès continu à l’iNO jusqu’à l’approbation du médicament ou jusqu’à ce que l’essai soit interrompu pour absence d’efficacité.
Population:
HPTEC
Date de début :
FÉVRIER 2015
Date de fin :
JANVIER 2020
Phase :

Établissement :
INTERNATIONAL CTEPH ASSOCIATION
Résumé De l’étude
  • La nouvelle base de données internationale sur l’HPTEC est un registre prospectif, observationnel et multicentrique dirigé par l’International CTEPH Association (ICA), qui recueillera des données auprès de personnes atteintes d’hypertension pulmonaire thromboembolique chronique (HPTEC) à travers le monde. Le registre sera ouvert pendant approximativement cinq ans. Il a pour objectif de fournir un aperçu de l’épidémiologie de l’HPTEC, des modes de diagnostic et des approches de traitement dans le monde, de même que des déterminants des résultats à long terme mesurés par la classification fonctionnelle de la New York Heart Association (NYHA) et de la survie.
Population:

Date de début :
NOVEMBRE 2008
Date de fin :
OCTOBRE 2019
Phase :
III
Établissement :
GILEAD SCIENCES
Résumé De l’étude
  • Les sujets admissibles sont ceux de pays où l’ambrisentan n’est pas encore disponible sur le marché.

    Cette étude internationale de Phase 3, multicentrique et ouverte surveillera l’innocuité à long terme de l’ambrisentan chez des adultes en hypertension pulmonaire. Les doses d’ambrisentan disponibles pour l’étude sont de 5 ou 10 mg, prises oralement une fois par jour; les doses d’ambrisentan approuvées aux États-Unis, au Canada et dans l’Union européenne sont de 5 mg et 10 mg. Les chercheurs ajusteront les doses d’ambrisentan selon les indications cliniques. Un minimum de quatre semaines d’intervalle est requis entre les ajustements de dose. Les candidats qui reçoivent d’autres traitements contre l’hypertension pulmonaire dont l’usage concomitant avec l’ambrisentan n’est pas contre-indiqué sont admissibles à cette étude et continueront de recevoir leurs traitements habituels. Les participants enrôlés dans cette étude continueront de recevoir l’ambrisentan jusqu’à ce que le chercheur ou le participant décide de cesser le traitement, que l’ambrisentan soit commercialisé ou que le commanditaire mette fin à l’étude.