Passer au contenu principal

Qu’est-ce que l’hypertension pulmonaire (HTP)?

Diagramme du flux sanguin du cœur vers les poumons

Diagramme du flux sanguin du cœur vers les poumons
L’hypertension pulmonaire (HTP) est une maladie qui affecte les artères des poumons et qui affecte la circulation du sang et de l’oxygène vers le cœur. Les personnes atteintes d’HTP ont une pression artérielle continuellement élevée dans leurs poumons, ce qui entraîne un gonflement du cœur. Non traité, cet état conduit souvent à un affaiblissement du côté droit du cœur, une forme d’insuffisance cardiaque sérieuse.

Il est vital que les personnes à risque de développer l’HTP, ou nouvellement diagnostiquées, soient dirigées vers un-e spécialiste de l’HTP afin de recevoir les meilleurs soins et traitements possibles.

Quels sont les symptômes de l'hypertension pulmonaire?

  • Essoufflement persistant ou inexpliqué (particulièrement à l'effort)
  • Douleur thoracique
  • Lèvres, mains et pieds bleuâtres
  • Étourdissement ressenti en se levant, en montant des escaliers, en se redressant d’une position penchée ou même en s'asseyant
  • Évanouissement (ou syncope)
  • Fatigue/manque d’énergie 
  • Enflure des chevilles et des jambes (ou œdème) 

Comment l’HTP est-elle traitée?

À mesure que la maladie progresse, les médecins traitants prescrivent les traitements existants, seuls ou en combinaison, afin d’atténuer les symptômes et de ralentir la progression de la maladie. Lorsqu’une combinaison de traitements devient inefficace, une greffe de poumons peut être envisagée.

Pour un aperçu des traitements offerts au Canada, visitez cette page.

AHTP Canada est engagée à assurer l’accès juste et équitable aux médicaments contre l’HTP pour tous les Canadiens et toutes les Canadiennes. Pour en savoir plus sur notre travail de plaidoyer pour la communauté de l’HTP, visitez notre page « Défendre la cause ». 


Plus d’information sur les traitements

Faits en bref

Au Canada, plusieurs personnes ayant l’HTP doivent patienter de deux et trois ans avant de recevoir le bon diagnostic. Fait alarmant, l’espérance de vie moyenne d’une personne atteinte d’HTP non traitée est de moins de trois ans.

Il n’existe présentement aucun remède contre l’HTP – sauf pour l’HPTEC, qui peut être guérie par une intervention chirurgicale.

Un certain nombre de traitements sont approuvés au Canada pour ralentir la progression de l’HTP et en atténuer les symptômes.

Des centres spécialisés dans le traitement de l’HTP chez l’adulte et l’enfant sont en service à divers endroits du pays.

On estime qu’approximativement 5 000 Canadien-nes ont reçu un diagnostic d’hypertension pulmonaire, mais jusqu’à 10 000 personnes pourraient être touchées par la maladie.

L’HTP peut affecter n’importe qui, sans égard à l’âge, au sexe ou aux caractéristiques sociales ou ethniques. 

L’HTP est souvent invisible; des personnes ayant l’HTP pourraient ne pas avoir l’air malade même si elles le sont.

L’HTP a d’importantes répercussions financières, sociales et émotionnelles sur les personnes atteintes et leur famille.