Passer au contenu principal
Seul-e votre médecin peut se prononcer sur votre risque particulier de mourir de l’HTP.
 
L’HTP est une maladie sérieuse pouvant être mortelle. Si elles ne sont pas traitées, plusieurs personnes atteintes d’HTP en mourront.
 
Par exemple, sans traitement, les personnes atteintes de certaines formes d’HTAP (la forme la plus sévère d’HTP) vivent en moyenne de 2 à 3 ans. Il s’agit de personnes atteintes :
  • D’HTAP idiopathique (HTAPI, anciennement HTP-primitive);
  • D’HTAP causée par une maladie du tissu conjonctif (comme la sclérodermie)
Certaines personnes atteintes d’HTAP vivent plusieurs années, comme :
  • Les personnes atteintes d’HTAP due à une cardiopathie congénitale
  • Les personnes qui présentent une réponse significative à l’oxyde nitrique inhalé lors du cathétérisme cardiaque droit (réponse aux vasodilatateurs) ont également un meilleur pronostic